Pour louer une voiture, il existe des démarches obligatoires à suivre. La forme de location de voiture est aussi diversifiée. Ainsi, il est nécessaire de connaître les différentes formes de locations de voiture pour ensuite maîtriser les démarches pour ces locations.

La location à courte durée : démarches à suivre

Cette forme concerne seulement la location de voitures à courte période, allant de quelques jours à quelques semaines. Si la société de location possède plusieurs agences, le loueur peut rendre la voiture à la fin de sa location à un endroit le plus proche. On loue avant tout une voiture en courte durée pour ses besoins temporaires. Elle peut concerner toutes sortes de voitures comme les citadines, les berlines, les SUV, les utilitaires et même celles ne nécessitant pas de permis.

Quelle que soit la forme de location de voitures, il y a les conditions préalables à suivre. En effet, il faut avoir l’âge légal de 21 ans pour louer une voiture. Puis détenir son permis au moins depuis un an. La présentation des documents justificatifs d’identité et d’habitation et parfois de salaire est aussi requise. Il faut aussi avoir à sa disposition un moyen pour payer à son nom. Pour plus de détails sur la location de véhicules, visitez le site www.locationvoitureregisseur.com. Avec les démarches de location habituelles comme la signature de la location entre les deux parties, l’agence de location peut mettre à la disposition du loueur des services supplémentaires comme la mise à disposition d’un chauffeur, le système de navigation par satellite, des sièges pour bébé, l’assurance du véhicule et si besoin est des pneus spéciales neiges par exemple.

La location à longue durée ou LLD: démarches nécessaires à suivre

La location à longue durée est une forme éventuelle offerte pour les particuliers pour louer un véhicule. Elle est idéale pour les personnes qui ont l’habitude de ne pas garder une voiture longtemps. Elle consiste à la location de voitures sur une période donnée variant de 12 à 48 mois. Elle inclut tous les modèles de voiture. Son principal avantage est la totale maîtrise de votre budget alloué à la voiture du fait de la connaissance du montant de la location à l’avance. L’effet de surprise est donc écartée.

En ce qui concerne les démarches à suivre, le coût mensuel de la location d’un véhicule soumis à une location de longue durée est fonction du prix à neuf de la voiture, sa marque et son modèle, mais aussi la durée du contrat et le kilométrage estimé. Malgré que vous ne soyez pas le propriétaire de la voiture, la carte grise serait délivrée à votre nom et vous serez responsable à part entière des éventuelles contraventions ou accidents survenant durant la période de location. Selon les accords entre les deux parties, une caution peut être demandée par le loueur. Elle serait restituée à la fin du contrat tout comme la restitution du véhicule. La location à courte durée peut comprendre des autres services optionnelles comme l’assurance du véhicule, son entretien, le prêt d’une autre voiture en cas de panne. Notez que l’achat d’une voiture soumise à une LLD n’est pas possible à la fin du contrat.

La location avec option d’achat ou LOA : démarches nécessaires à suivre

C’est une alternative de location de voitures d’une durée allant de 2 à 6 ans. L’apport d’une somme ne dépassant pas les 15% du prix du véhicule est versé par le client à la signature du contrat. La mensualité variable ou pas et la mention de l’option d’achat sont stipulées dans la convention. A l’opposé de la LLD, c’est le locataire qui prend tout en charge tout au long de la location. A la fin de la période locative, le loueur a le choix entre l’acquisition du véhicule ou la nouvelle souscription à une nouvelle LOA avec une autre voiture.

Une fois les démarches administratives remplies, concernant la location avec option d’achat, il ne faut pas oublier de bien lire le contrat et d’y mentionner votre position à la fin du contrat. Il est essentiel de voir les options dont vous aurez éventuellement besoin aussi.